Et ça marche !

Zebunet en chiffres c’est :

- 5 500 adhérents depuis 16 ans et 600 adhérents actifs en 2017,
- une dizaine de bénévoles qui travaillent toute l’année sur les projets, le site internet, les évènements, etc…
- 30 projets en cours en 2017, et plus de 120 projets menés depuis 2001,
- 22 partenaires dans 7 pays : Vietnam, Madagascar, Togo, Burkina Faso, Mauritanie t Niger,
- plus de 5 000 familles propriétaires de 15 000 animaux.

 

 

Zebunet agrandit son troupeau !

Le premier projet de Zebunet, au Vietnam, a été monté en partenariat avec Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) qui a fait profiter l'association de son expertise en matière d'élevage et de développement. Devant le succès rencontré par le projet en France et au Vietnam, Zebunet a étendu son action à la Mauritanie en 2002, à Madagascar en 2003, au Niger en 2005, au Burkina Faso en 2008, au Togo en 2015 et au Mali en 2017.

Les microcrédits accordés répondent aux demandes qui émanent de nos partenaires sur place, et maintenant les cheptels sont nombreux ! Tous pays confondus, le troupeau compte plus de 5 700 petits ruminants (brebis, chèvres, moutons, etc), 45 canards, 20 ânes, 755 lots de 3 poules, plus de 1 700 zébus, 5 dromadaires et 3 200 cochons, ce qui constitue un magnifique cheptel !
Les prêts sont divers et s’adaptent aux besoins des paysans : de 50 à 250 €, ils peuvent financer juste des animaux, mais aussi des étables, porcheries, de l’alimentation, etc. Zebunet peut aussi participer sur chacun de ces projets à des missions d’appui et à des actions subventionnées : pour les activités d’élevage nous pouvons financer les soins vétérinaires la première année ou une formation en conduite d’élevage, et des actions plus globales sont menées pour soutenir les familles globalement et limiter les impacts de l’élevage sur l’environnement : reboisement à Madagascar, financement de poulaillers ou de charrettes à traction asine, biogaz au Vietnam, agroforesterie au Burkina, pompe à eaux au Niger, etc…

Les succès de ces projets sont en grande partie dus au travail de nos partenaires dans les pays, dont certains durent depuis plus de 10 ans. Mais tout cela serait aussi impossible sans le soutien des nombreux bénévoles et de tous les zébuphiles, qui font la communauté et les adhérents Zebunet.


Depuis sa création en 2001, Zebunet s’est construit grâce au travail de bénévoles jusqu’en 2010, où la première salariée a été recruté. Pendant ainsi 8 ans l’association n’a quasiment pas eu de dépenses, ce qui a permis de financer les projets et d’asseoir un petit matelas financier au siège. Cette situation financière saine a permis d’obtenir en 2011 une subvention « Emploi Tremplin » de la région Ile de France pour aider au financement d’un poste à temps plein au siège pendant 6 ans.
Les adhésions et dons libres de nos adhérents, ainsi que les 5 euros prélevés sur chaque PEA, permettent aujourd’hui de quasiment couvrir tous les frais du siège.
Les souscriptions à des PEA sont entièrement dédiés aux pays et les souscriptions en statut « donateur » deviennent des « fonds de roulement » dans les pays, qui permettent à Zebunet de préfinancer ses projets. Cela permet de répondre à plusieurs dizaines de demandes à la fois et d’assurer une équité dans la mise en place des activités.


L’association cherche désormais à augmenter de quelques centaines le nombre de ses adhérents annuels, afin d’avoir un équilibre financier durable du siège.
Dans la même logique, étant donné que l’association a un équilibre budgétaire, le Conseil d’Administration a décidé d’étudier de nouveaux types de projets, en lien avec l’élevage mais plus divers, pour tenter de répondre aux multiples demandes et avoir un impact global. Nous avons ainsi récemment financé un projet d’ânes et de Kassines (charrettes à traction asine permettant de cultiver) au Burkina Faso, afin d’équiper des agriculteurs en outils pour le travail des champs. Au Vietnam ce sont plus de 250 biodigesteurs qui ont été installés chez des éleveurs de porcs, et nous étudions la possibilité de financer des activités agricoles dans les prochains mois au Togo. Au fur et à mesure de nos expériences, ces projet seront présentés sur notre site et proposés au financement.


Respect de l'environnement et des animaux

Dans le cadre des projets soutenus l'association veille particulièrement à ce que les activités financées aient un impact limité sur l'environnement, et que les animaux soient élevés dans des conditions décentes.

Zebunet et les partenaires locaux veillent donc aux conditions d'élevage : promiscuité, dimansion des lieux, soins, alimentation suffisante, pas d'élevage intensif en stabulation, etc. Le respect de l'environnement passe également par une bonne gestion des déchêts, un contrôle de l'alimentation pour éviter le surpâturage ou encore par des règles d'hygiène.

C'est en grande partie dans cette démarche que Zebunet soutient également des projets dits "d'appui", sous forme de subvention grâce à des entreprises, fondations ou institutions. Ces projets, complémentaires des élevages, permettent d'avoir un impact global en prenant en compte l'environnement tout en améliorant les bénéfices pour les familles. Ainsi après un projet porcs au Vietnam, le financement de biodigesteurs permet aux paysans de s'équiper pour avoir du gaz de cuison, tout en réduisant leur déchêts et en produisant de l'engrais.


Retrouvez
toutes nos niouzes ici !