FAQ

Quelle est la structure juridique de ZEBUNET ?

ZEBUNET est une association loi 1901, à but non lucratif, apolitique et non confessionnelle, déclarée en préfecture le 19 juillet 2001 et parue au journal officiel du 11 août 2001.


Qui fait vivre Zebunet ?

L’impulsion est donnée par la présidente entourée du Conseil d’Administration. Ils se réunissent 3 à 4 fois par an pour définir les grandes orientations de l’association. Celles-ci sont ensuite concrétisées en projets par le bureau lors de réunions mensuelles. Les projets sont mis en œuvre et suivis par une salariée et une équipe de bénévoles actifs qui prennent chacun en charge une partie des activités.


Qui sont les bénévoles ?

Les bénévoles sont des personnes souhaitant offrir un peu de leur temps à Zebunet. Chacun avec des compétences différentes (comptabilité, informatique, administration, communication, développement agricole, ...) ils prennent en charge une partie des activités, depuis leur domicile ou sur la péniche. La plupart sont encore en activité et ne peuvent consacrer à Zebunet qu’un temps restreint (3 à 5 heures par semaine). Il y a également quelques retraités ou personnes sans emploi qui peuvent donner davantage de temps (5 à 10 heures par semaine de travail). Malgré une « majorité dominante » à Paris, les bénévoles se répartissent dans toute la France !


Et dans les pays d'intervention ?

Dans les pays où nous menons des actions de microcrédit, Zebunet dispose d'un représentant local bénévole qui tient le compte en banque et assure le suivi financier des projets. Les aspects opérationnels (sélection des bénéficiaires, crédits, achat des animaux, suivi vétérinaire, …) sont gérés par nos partenaires locaux (associations ou ONG). Les activités de ceux-ci sont indemnisées par les intérêts payés par les paysans.


D’où viennent les fonds de Zebunet ?

Les fonds de Zebunet proviennent principalement des cotisations des adhérents et des souscriptions à des PEA. Depuis 2009, Zebunet a pu également compter sur le soutien d’institutions privées ou publiques pour participer au financement de ses activités.


Comment sont utilisés les fonds ?

Les adhésions, ainsi que 5 euros prélevés sur chaque PEA, financent les coûts administratifs du siège et le salaire de la coordinatrice. Les PEA servent à financer des prêts successifs dans les pays du sud ainsi que les projets d’appui tels que biogaz, agroforesterie, etc.


Comment vérifier que les fonds sont bien utilisés ?

En allant sur place rendre visite à votre animal, à votre famille et à celles qui sont dans le même groupement. En vérifiant nos comptes qui sont toujours disponibles sur notre site. Ces comptes sont également envoyés au moment des Assemblées Générales aux adhérents actifs. Vous constaterez que nos dépenses de fonctionnement au siège sont réduites, nous n'avons qu'un seul salarié qui assure la coordination de toutes nos activités, et les principales fonctions administratives sont assurées en France comme dans les pays par des bénévoles.


Pourquoi le paysan paye-t-il des intérêts ?

ZEBUNET, tout en essayant de toucher les couches rurales les plus vulnérables, ne souhaite pas faire la charité auprès des paysans, mais souhaite initier une dynamique de développement. L'existence de ces intérêts, même à un taux faible, permet de sélectionner des personnes motivées que nous aidons à développer une activité économique rentable. Par ailleurs, les intérêts servent à couvrir les frais de nos partenaires locaux qui assurent le suivi des microcrédits et des activités d’élevage.

  
Quel est le taux d'intérêt pratiqué dans les pays ?

Les taux d'intérêt varient selon le pays, le type d'animal financé et le partenaire. Cet argent revient intégralement à celui-ci pour assurer la mise en œuvre et le suivi des prêts. Un taux est donc défini en collaboration avec lui, selon la rentabilité de l'élevage financé, le taux d'inflation local et les besoins du suivi. Ils sont actuellement entre 0 et 12% annuel dégressif.


Qu’est ce qu’un PEA ?

Le Plan Épargne Animal symbolise l’aide que vous, investisseur du nord, apportez à un éleveur du Sud en finançant le prêt qui va lui permettre d'acheter un animal. Selon l’animal élevé, il s’appellera un PEC (Plan Épargne Cochon), un PEZ (Plan Épargne Zébu), un PEP (Plan Épargne Poule), un PEBROC (Plan Épargne Brebis ou Chèvre), un PECAN (Plan Épargne Canard), ou encore PEAK (Plan Épargne Âne et Kassine). Chaque PEA est défini par un montant (prix de l’animal acheté) et une durée (délai de remboursement du prêt fait à l’éleveur). Au cours de la vie du PEA, le souscripteur est informé du déroulement du projet auquel il a ainsi contribué. A l'échéance, lorsque le prêt est remboursé par le paysan, le devenir de l'argent sera différent selon l'option que le souscripteur aura choisie au départ, donateur ou investisseur.


Adhérer ou faire un don à Zebunet donne-t-il le droit à un reçu fiscal ?

Zebunet est une association d’intérêt général et à ce titre, nous sommes habilités à délivrer des reçus fiscaux. Pour un particulier, l’adhésion, les dons et les PEA souscrits sous le statut "donateur" donnent droit à un reçu fiscal qui permet de bénéficier d'une réduction d'impôt équivalente à 66% du versement. Pour une entreprise, le même reçu fiscal donne droit à une réduction d'impôt équivalent à 60% du versement, dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires hors taxe.


A quoi correspondent les statuts « investisseur » et « donateur » ?

• Donateur :

En optant pour ce statut, l’Adhérent accepte, dès la souscription de son Plan Épargne Animal (PEA), de renoncer au montant de sa souscription.
La somme remboursée par le paysan à l'échéance de son prêt reviendra à ZEBUNET qui l'utilisera pour d’autres projets d’accompagnement au profit des éleveurs.
L'Adhérent recevra un reçu fiscal pour le montant de la somme versée pour le(s) PEA.
Ce reçu fiscal lui permettra de bénéficier d'une réduction de ses impôts (66% pour un particulier, 60% pour une entreprise) au titre de l'année du paiement.

• Investisseur :

Ce statut permet à l’Adhérent de choisir, au terme de son Plan Épargne Animal, l’une des options suivantes :
1. Être remboursé en monnaie locale dans le pays concerné.
2. Faire don de l'argent à un particulier ou à une organisation de votre choix dans ce pays.
3. Souscrire un nouveau PEA dans le même pays. L’Adhérent devra pour cela être à jour de sa cotisation, et le cas échéant, effectuer un versement supplémentaire si le montant du nouveau PEA est supérieur au montant déjà versé. Le réinvestissement d'un PEA n'est possible qu'une seule fois après la souscription, ensuite les fonds peuvent soit être donné à une structure locale de votre choix, soit récupéré en monnaie locale, soit ils reviennent à Zebunet pour préfinancer de nouveaux projets.
4. Faire don du montant du PEA à ZEBUNET qui conservera les fonds pour le développement d’autres projets de microcrédit ou d'appui aux éleveurs. Attention : si un PEA est souscrit avec un statut « investisseur », et qu’au terme du projet vous en faites don à Zebunet, nous ne serons pas en mesure de vous remettre un reçu fiscal, ceux-ci ne pouvant être délivré que l’année suivant le don.

 
Pourquoi le processus d'attribution des animaux peut prendre du temps ?

Pour lancer un projet, Zebunet préfinance l'intégralité des prêts dès le départ. Nous ouvrons en même temps les souscriptions sur notre site de manière à couvrir rapidement cette avance de fonds. Seulement, il faut encore que notre partenaire réalise les premières formations, achète les animaux, visite chaque bénéficiaire et nous envoie les photos avant que nous puissions procéder aux attributions. C'est pour cela que, selon la phase où en est le projet au moment de votre souscription, cela peut prendre entre 1 semaine et deux mois.


Quel rapport entre la ZOB et Zebunet ?

Gérard Feldzer, pilote à Air France, était enthousiasmé par le projet de microcrédit appliqué à l'élevage, idée originale de Stéphane Geay, propriétaire de la ZOB (ZEBU OVERSEAS BOARD). Gérard a participé pendant un certain temps à la ZOB puis s'en est séparé pour créer avec Hanh, d'origine vietnamienne, avec l'accord de Stéphane, Zebunet, association française de loi 1901. Le premier projet de Zebunet s'est fait au Vietnam en collaboration avec VSF, (maintenant AVSF) qui nous a "appris le métier".